Charlotte Brives,

Face à l’antibiorésistance

Une écologie politique des microbes

La résistance bactérienne aux antibiotiques constitue l’un des défis majeurs de la santé publique au XXIe siècle. Mais comment la combattre ? La thérapie phagique apparaît comme une réponse possible. Cette pratique méconnue, pourtant centenaire, consiste à utiliser certaines propriétés des virus bactériophages, « mangeurs de bactéries », pour traiter les infections bactériennes. Charlotte Brives en expose brillamment l’histoire, les difficultés et les potentialités : des malades cherchant à soigner des infections chroniques aux collectifs tentant d’établir de nouveaux cadres réglementaires, des recherches en laboratoire… → Lire la suite

Frédéric Graber,

Inutilité publique

Histoire d’une culture politique française

Les grands projets d’aménagement sont une cible privilégiée des mouvements écologistes. Dénoncés comme « inutiles et imposés », ces projets font l’objet de multiples résistances. Pourtant, la notion d’utilité publique est au cœur de leur légitimation par les pouvoirs publics français. Car aux yeux de l’administration, l’utilité publique ne renvoie pas à l’idée générale de bien commun, c’est un principe au nom duquel il est juridiquement possible de transformer l’état du monde – y compris si certaines populations doivent en subir les conséquences. Et la… → Lire la suite

Asad Haider,

Le malentendu

Race, classe et identité

Les politiques de l’identité sont-elles vraiment porteuses d’une promesse d’égalité ? Pour Asad Haider, il n’en est rien. Au fil d’une analyse qui convoque tant l’héritage des mouvements révolutionnaires noirs que sa propre expérience de militant aux États-Unis, il montre que la compréhension de la race comme identité constitue une impasse pour la lutte antiraciste et, plus largement, pour les mouvements d’émancipation.Dévoilant la fonction consolatrice du langage de l’identité et son inscription dans une vision libérale du monde, cet essai propose une mise au point… → Lire la suite