Eva Debray, Frédéric Lordon, Kim Sang Ong-Van-Cung,

Spinoza, les passions du social

Cet ouvrage entend mettre en évidence les ressources effectives que recèle la pensée spinoziste pour les sciences sociales. Plus qu’à mettre en exergue l’intérêt que présente la pensée de Spinoza et d’expliciter les convergences possibles entre certains de ses aspects et des analyses menées en sciences sociales, il vise à souligner ce que cette philosophie peut réellement apporter à ces dernières. Les différentes contributions de ce collectif montrent donc comment la pensée spinoziste offre des éléments d’analyse qui permettent de résoudre des problèmes propres aux… → Lire la suite

China Miéville,

Octobre

L'aventure de la révolution russe

Avec Octobre, le romancier China Miéville entreprend de raconter le moment décisif que fut la Révolution russe, à l’occasion de son centenaire. En février 1917, la Russie était une monarchie autocratique et arriérée, enlisée dans la guerre ; au mois d’octobre, après deux révolutions, elle devient le premier État ouvrier, à l’avant-garde d’une révolution mondiale. Comment un tel bouleversement a-t-il pu s’accomplir ? Adoptant une perspective panoramique, couvrant aussi bien les grandes villes, Saint-Pétersbourg et Moscou, que les petits villages les plus reculés du tentaculaire… → Lire la suite

David Vercauteren,

Micropolitiques des groupes

Pour une écologie des pratiques collectives

Partant du principe qu’« on ne naît pas groupe, on le devient », David Vercauteren examine les conditions de possibilité d’un véritable fonctionnement collectif des collectifs militants. Il se dégage ainsi de la problématique macropolitique qui a dominé jusqu’à présent pour se focaliser sur les aspects micropolitiques de groupes envisagés comme des écosystèmes. La question n’est plus : quelle est la finalité d’un groupe, son objet ou son domaine d’intervention ? mais : quel est son impensé ? comment peut-il développer une « culture des… → Lire la suite

David Harvey,

Géographie de la domination

Capitalisme et production de l’espace

La logique capitaliste d’accumulation et de prédation bouleverse partout et constamment les équilibres économiques et politiques, la technique et le travail, la production de richesse, les styles de vie et les modes de consommation… David Harvey s’attache à démontrer que le capitalisme est, à quelque échelle qu’on le considère, une entreprise de production de l’espace, un pouvoir de détruire ou de construire, de façonner les lieux, de s’approprier les terres, de reconfigurer le visage des villes, de modifier en profondeur l’urbanisme et l’architecture, de bouleverser… → Lire la suite

Wendy Brown,

Défaire le dèmos

Le néolibéralisme, une révolution furtive

Au cours des dernières décennies, l’efficacité a été érigée au rang de valeur primordiale au sein des sociétés occidentales : de l’évaluation des pratiques gouvernementales et des institutions au rapport à soi des individus, l’impératif de valorisation est devenu la norme, tout et tout le monde étant désormais traité comme capital. Analysant les transformations de l’université, celles de l’ordre juridique ou l’emprise acquise par le jargon des « meilleures pratiques », Wendy Brown montre comment la rationalité politique néolibérale – nouvel ordre du discours qui… → Lire la suite

W. J. T. Mitchell,

Iconologie

Image, texte, idéologie

À la confluence de l’histoire de l’art, de l’esthétique, de la théorie littéraire et des cultural studies, une discipline proprement « inouïe » a vu le jour outre-Atlantique : les visual studies, dont W. J. T. Mitchell est l’un des principaux instigateurs. Avec Iconologie, il nous pousse à considérer que l’image participe de l’intégralité de la sphère sociale, empreint toute discipline, de la littérature aux sciences, et toute politique, de l’image-making des politiciens à leurs discours – de la « fabrication d’une certaine image »… → Lire la suite

David Faroult,

Godard

Inventions d'un cinéma politique

La singularité du parcours de Jean-Luc Godard tient au fait de n’avoir jamais abandonné le cinéma et l’art à un utilitarisme militant, même au moment où il a engagé son travail au service des politiques d’émancipation. Loin d’une approche biographique, David Faroult cherche à fournir des outils pour rendre maniables les tâtonnements de cette recherche pratique, parfois datés même quand ils continuent de paraître neufs. Pour cela, il fallait historiciser les films ainsi que les propos tenus dedans ou autour, démêler autant que possible la… → Lire la suite

Mario Moretti, Carla Mosca, Rossana Rossanda,

Brigades rouges

Une histoire italienne

Au début des années 1990, Mario Moretti, principal dirigeant des Brigades rouges pendant les années 1970, est incarcéré à Milan. Il accorde alors un long entretien à deux célèbres journalistes italiennes, Carla Mosca et Rossana Rossanda, ancienne dirigeante du Parti communiste italien. Ce témoignage unique restitue au plus près l’histoire italienne des « années de plomb », la situation d’exception qui régnait alors, ainsi que le mouvement massif d’insubordination révolutionnaire qui secouait la péninsule transalpine. Tout au long de cette période, l’ordre existant semblait à… → Lire la suite

Christophe Hanna,

Argent

Durant quatre années, Christophe Hanna a enregistré et retraduit les propos relatifs à l’argent des personnes avec qui il entrait en contact pour les besoins de l’écriture de son livre. Auteurs, éditeurs, poètes, journalistes, directeurs d’institutions artistiques, familles, élèves et parents d’élèves sont ici réunis et classés par segments salariaux, dont la forme diagrammatique reproduit à l’identique la répartition des salaires en France. De Christophe254 à Pierre16000 en passant par Hocine1500 ou Nathalie2400, ce « rapport », où se devine l’influence de Francis Ponge, dessine… → Lire la suite