editions-amsterdam-atlantique-noir-paul-gilroy

Paul Gilroy,

L’Atlantique noir

Modernité et double conscience

Paru il y a une quinzaine d’années dans son édition originale, cet ouvrage s’est rapidement imposé comme une référence incontournable des postcolonial studies. La notion d’Atlantique noir élaborée par Gilroy permet de renouveler en profondeur la manière de penser l’histoire culturelle de la diaspora africaine, résultat de la traite et de l’esclavage. En opposition aux approches nationalistes et portées à l’absolutisme ethnique, et dans un souci d’éviter toute opposition binaire réductrice (essentialisme/anti-essentialisme, tradition/modernité), Gilroy montre que l’espace atlantique transnational constitue un lieu de circulation, de création et de résistance culturelle reliant les communautés noires américaines, européennes et caribéennes : une véritable « contre-culture de la modernité».

Traduction : Charlotte Nordmann,