editions-amsterdam-inversion-de-la-question-homosexuelle-poche-eric-fassin

Éric Fassin,

L’Inversion de la question homosexuelle

Nouvelle édition augmentée

Dans L’Inversion de la question homosexuelle, Éric Fassin inscrit les débats français, du pacs à l’ouverture du mariage, et de l’homoparentalité à l’homophobie, dans une réflexion plus large sur les enjeux actuels de l’homosexualité. Sans doute s’agit-il ici d’égalité des droits ; mais en même temps se joue une critique des normes, au nom de ce qu’on peut appeler la démocratie sexuelle. Dans ce contexte, l’homosexualité et l’homophobie, de même que la conjugalité et la famille, demandent à être repensées stratégiquement.

Pour le sociologue, ces débats marquent une rupture historique – une inversion de la question homosexuelle. Si depuis un siècle la psychanalyse, l’anthropologie et la sociologie interrogeaient l’homosexualité, c’est aujourd’hui la politique gaie et lesbienne qui met en question ces disciplines et, au-delà, nos sociétés. L’évidence des normes a cédé la place à une interrogation sur le processus normatif. Trouble dans la norme, donc : le normal se découvre normé. L’ordre symbolique ne va plus de soi ; il se révèle à la fois historique et politique, autrement dit sujet au changement et ouvert à la négociation.

Cette nouvelle édition augmentée donne l’occasion de mesurer le chemin parcouru depuis 2005. On n’en a pas fini avec la question homosexuelle. Aujourd’hui en effet, et jusque dans le discours de Nicolas Sarkozy, n’est-ce pas l’hétérosexualité elle-même qui est soumise à la question ?