Penser à gauche — collectif

Collectif,

Penser à gauche

Figures de la pensée critique aujourd'hui

Avec la Revue Internationale des Livres et des Idées

Après l’extraordinaire mouvement d’insubordination généralisée des « années 1968 », la gauche a été littéralement défaite par la contrerévolution néolibérale et les réactions conservatrices qui se sont déployées à l’échelle du monde. Avec la crise financière permanente qui s’impose et s’étend, avec l’épuisement des ressources naturelles et les dérèglements climatiques induits par la logique folle du capitalisme, mais aussi avec la reprise des luttes et des contestations, la donne a aujourd’hui changé.

Une constellation d’activistes, d’analystes, de chercheurs et de théoriciens, s’essaye aujourd’hui à réarmer la critique de gauche. Nous n’avons pas affaire ici à une perspective unitaire : tensions, contradictions et polémiques sont au rendez-vous, et elles ne sont pas près de cesser. Penser à gauche, à travers les contributions de nombre de ces penseurs ou la lecture attentive de leurs ouvrages, voudrait offrir à ses lecteurs une sorte d’instantané au moins partiel de cette constellation, permettant de les saisir dans leur diversité et leurs contradictions.

Avec les contributions de : Christian Laval, Giorgio Agamben, Michael Hardt, Frédéric Neyrat, Jan-Frederik Abbeloos, Giuseppe Cocco, Frédéric Neyrat, Charlotte Nordmann, Michael Löwy, Fabrice Flipo, Stéphane Lavignotte, Anselm Jappe, Thomas Coutrot, Delphine Moreau, Antonio Negri, Michael Hardt, Thierry Labica, Razmig Keucheyan, Chantal Mouffe, Marc Saint-Upéry, Nancy Fraser, Étienne Balibar, Peter Hallward, Slavoj Žižek, Daniel Bensaïd, Yves Citton, Isabelle Stengers, Isabelle Garo, François Cusset, Partha Chaterjee, Marie Cuillerai, Lila Abu-Lughod, Nacira Guénif-Souilamas, Maxime Cervulle, Stuart Hall, Maxime Cervulle, Jérôme Vidal, Alberto Toscano, Luc Boltanski, Maurizio Lazzarato, Jérôme Vidal, Jacques Rancière.

Couverture : Terry Castle
Prolonger :

On en parle sur France Culture (Philippe Petit) "Un très beau volume [...], tous les grands noms de la critique sociale contemporaine", Aude Lancelin, Le Nouvel Observateur (en ligne ici)