Collectif,

Sept images d’amour

L’amour est un rêve communément désiré, une énergie aussi. Dans un temps de troublante fragilité du lien social, quand le monde vit entre l’individualisation et l’inquiétude, l’amour se trouve bouleversé, voire malmené. Hommes et femmes s’interrogent et se construisent sans repères, ayant déserté les utopies et rejoint sans plaisisr un monde fragmentaire en déliaison. Pourtant l’amour se loge parmi tous les interstices du social ; il invente et détient le pouvoir de faire vivre entre soi et ensemble. Sil s’accomplit, il ajoute au monde, s’il s’absente, il organise d’infinies séparations. Pour Sept images d’amour, six personnalités aux écritures et aux approches spécifiques ont choisi une image emblématique de ce qui leur semblait être demande d’amour. Unies par des engagements intellectuels ou artistiques dans la cité, elles entrent dans les multiples formes de bonheurs et d’espoirs tentées en amour, ainsi que dans les chemins du manque ou de la perte. Entre l’amour et la vie du monde, le lien est fort et essentiel. C’est ce que ce livre tente d’exprimer.

Avec les textes de :

Philippe Artières est historien (CNRS-EHESS), ancien rapporteur du Conseil national du sida.
Arlette Farge est historienne, directrice de recherche au CNRS. Elle est spécialiste de l’histoire des sensibilités populaires, à Paris au XVIIIe siècle.
Jean-François Laé est sociologue à l’université Paris VII Saint-Denis. Il travaille sur les archives et les écritures populaires.
Rose-Marie Lagrave est sociologue, directrice d’études à l’EHESS. Elle travaille notamment sur la construction des genres et des sexualités.
Philippe Mangeot a été responsable d’Act-Up Paris. Il est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme.
Gérard Mordillat est écrivain et cinéaste. Il est notamment l’auteur de Les Vivants et les Morts, et, avec Jérôme Prieur, des séries documentaires Corpus Christi et L’Origine du christianisme.