Zazirocratie — Yves Citton

Yves Citton,

Zazirocratie

Très curieuse introduction à la biopolitique et à la critique de la Croissance

En 1761, Charles Tiphaigne de la Roche, obscur médecin normand, publie l’Empire des Zaziris sur les humains ou la Zazirocratie. Il ne se doute pas que, deux siècles et demi plus tard, son œuvre serait lue comme une géniale radiographie des ambivalences de nos régimes biopolitiques. Les Zaziris, ce sont tous les simulacres qui mobilisent nos désirs vers la Croissance de nos économies consuméristes. La Zazirocratie, c’est un régime qui épuise nos vies à force de vouloir les enrichir.

Ce livre propose une interprétation jubilatoire de cet auteur injustement oublié qui, dès 1760, avait « anticipé » la photographie, la télésurveillance globale, l’hyper-réalité, la digitalisation, les phéromones et les nanotubes. À travers un détour historique et littéraire, ce curieux voyage offre une introduction enjouée à l’analyse biopolitique des sociétés contemporaines. Il esquisse une vision du monde qui tient à la fois de la voyance et de la cartographie, pénétrant les logiques constitutives de notre monde de flux. Il fait surtout apparaître que notre imaginaire de la Croissance est hanté par un modèle végétal qui nous aveugle à la tâche primordiale de notre époque : non tant abattre l’idole de la Croissance que se donner les moyens de l’arraisonner et de la réorienter.